Pour commencer, maman, t'as pas intérêt à détruire ce carnet. Sinon, ça ferai vraiment de toi une salope finie. Enfin, si tu l'es pas déjà.

Ensuite, je veux que ce carnet passe dans toutes les mains des gens que j'ai connu. Ça en fait pas mal. Pour faciliter, disons ceux des deux dernières années de ma vie. Bon courage.

Je ne veux pas qu'une seule page ne soit enlevée. Ce carnet est un tout, en détruire une partie serait le détruire tout entier.

Voilà, maintenant lis et fais passer.

-----------------------------------------------------------------------------------

J'ai récupéré toutes les réserves d'anti-histaminiques de la maison. Çashoote. C'est ça ou le couteau, mais je ne tiens ni à me faire mal, ni à saloper la cuisine.

Tu vois maman, je crois que tu m'as jamais vue en colère. En rentrant, j'ai eu envie de vider la vaisselle par terre mais finalement, je me suis dit que quitte à détruire quelque chose, autant que ce soit moi, moi qui t'emmerde. Au moins, comme ça, tu seras tranquille.

Pour Noël, je veux une entrée au paradis ou une réincarnation en loup.

T'auras une bonne excuse pour rater  le repas de famille, t'auras même rien à préparer pour Noël, personne t'en voudras.

Bonnes Fêtes.

-----------------------------------------------------------------------------------

Je suis à jeun, je sais pas combien de temps ça va me prendre. J'espère pas trop longtemps. Les verres contiennent les cachets effervescents fondu. J'ai des pilules aussi, des blanches et puis des bleues. Est-ce que j'arriverai à toutes les avaler ?

Bastien, soit pas triste, tu trouveras une fille mieux que moi, une que tu aimeras vraiment. Tu me manque, mais c'est pas grave. J'aurais vraiment voulu passer plus de temps avec toi, j'aurais voulu faire l'amour avec toi. C'est trop tard...

J'espère que tu m'en voudras pas, pas comme à Emilie...

Ce n'est pas ta faute, non, et même si tu le pense, c'est faux.

-----------------------------------------------------------------------------------

J'ai les mains qui tremblent. C'est midi. Je vais peut-être mourir bientôt...

Camille, Caro, Chloé, vous êtes si gentilles, je m'en veux de vous abandonner comme ça... Je sais que vous dire de ne pas être triste est inutile, vous le serez quand même... pleurez pas trop, plutôt riez en vous souvenant du porte-manteau-superman, en vous souvenant de l'excuse du tyrannosaure en espagnol, riez sans être gênées, la joie est ce qu'il y a de plus beau dans le monde...

Je vous aime fort, toutes les trois, à un point que vous ne pouvez imaginer...

Camille, désolée d'avoir raté ton anniversaire, désolée de l'avoir gâché...

Soyez heureuses, et si vous n'y parvenez pas à cause de mon souvenir, alors oubliez-moi.

-----------------------------------------------------------------------------------

Il y a du vent dehors, la porte grince. La radio chante. Je suis fatiguée...

Rémi, je suis désolée. Désolée de n'avoir pas été assez présente; désolée d'être comme je suis, désolée de ne pas avoir réussi à te comprendre.

J'espère que tu seras pas trop triste, c'est pas ta faute, faut pas se dire ça.

J'espère que tu trouveras la fille que tu cherches, j'espère que ma boite à courage te servira, j'espère que tu n'en auras pas plus rien à foutre, j'espère que tu retrouveras la motivation.

J'espère que tu te sentiras pas trop seul en physique, j'espère que tu réussiras à vivre...

Deviens musicien professionnel, fais d'une passion un métier, fais ce que tu aimes...

-----------------------------------------------------------------------------------

Mickaël (t'as vu, je l'écris correctement ^^ ) j'espère que tu t'en sortiras avec Océane, j'espère que tu vivras mieux et plus longtemps que tu ne le prévois. C'est ballot, tu vas être obligé d'amener ton livre en maths, je serai plus là pour le faire...

J'espère que mon humour de merde te manqueras pas trop (c'est un homme qui entre dans un café, et plouf !)

J'aimerais que tu cesse de fumer, au moins pour plus avoir cette haleine de vieux cendrier.

J'espère que ta mère te laissera pousser les cheveux (faudra quand même penser à une coupe correcte)

J'espère que comme tu dis, vous aurez le bac d'office (même si j'y crois pas trop)

J'ai pas de conseils à te donner en te demandant de vivre heureuse, tu te débrouille très bien comme ça.

-----------------------------------------------------------------------------------

M. Didier, si vous voulez, vous pouvez faire passer les dix pages que je vous ai écrites, c'est comme vous voulez.

C'est pas de votre faute non plus, je suis imprévisible. Cette fois, je ne renverserai pas le verre.

Je suis désolée du travail que vous faites au vu de mon mauvais rendu.

Je suis désolée d'avoir perdu la curiosité que j'avais, il y a longtemps... d'avoir perdu mon enfance, mon adolescence, mes rêves, d'avoir tout perdu comme de 'eau coulant entre mes doigts...

Le temps passe trop vite.

Je ne ressens pls de colère, que des regrets, que du vide...

Soyez pas triste non plus, faut pas être triste, c'est comme ça, c'est la vie.

-----------------------------------------------------------------------------------

M. Agier, je suis désolée, je pourrai pas être présente au rendez-vous fixé le quatre janvier, je pourrai pas non plus vous le rappeler, vous allez sûrement l'oublier.

Je sais pas si personne vous l'a jamais dit directement, mais vous êtes un prof génial, j'aurais aimé en avoir eu des comme vous au collège.

Oups, j'ai fait la marge à gauche, j'espère que vous ne m'en voudrez pas.

C'est pas votre faute non plus, vous pouviez pas prévoir, et puis maintenant, c'est trop tard, alors à la limite, on s'en fout.

J'aurais aimé avoir plus envie de vivre que ça, mais finalement, en pesant le pour et le contre, je vois que c'est assez équivoque.

J'espère que je vais pas pourrir l'ambiance de la classe.

-----------------------------------------------------------------------------------

M. Gay Para, c'est juste pour vous dire, c'est pas que je m'en fous de vos cours, c'est que ce que vous dites, c'est ce que je pensais à onze ans, et oui, mais quand à onze ans on a des questions philosophiques comme ça et personne pour répondre, voire personne pour écouter, on finit par plus se poser de questions.

Entendre ma mère me disant de poser les pieds sur terre, je me dis que finalement, c'est peut-être pas si bien, la philo.

J'espère que vous allez pas déprimer à cause de vos classes, c'est pas de votre faute si les gens ne sont plus capables de réfléchir...

J'espère que l'année prochaine vous irez enseigner à des L, je pense que ça sera beaucoup plus intéressant pour vous.

-----------------------------------------------------------------------------------

Mme Ratto, je suis désolée, je pourrai plus vous servir d'exemple en cours, faudra vous débrouiller avec Damien. Je sens qu'il en sera ravi.

C'est pas que votre matière ne m'intéresse pas, c'est qu'elle me dégoûte du genre humain, je sais pas comment vous faites pour continuer  à supporter le monde, ça me laisse perplexe.

C'est pas de votre faute non plus (je sais pas combien de fois je vais répéter ça)

J'espère que la classe a pas de si grosses lacunes que ça, sinon, je vous plains.

La radio chante, france inter est en grève. Maman est rentrée, je n'ai pour l'instant rien avalé. Tout est dans mes poches, les verres sont cachés.

Je finirai ça plus tard. C'est pas grave, ça sera fait.

-----------------------------------------------------------------------------------

Il est vingt et une heure. Je suis rentrée à la maison, après avoir fait les courses de Noël au centre commercial de Givors. Le père Noël existe, je l'ai vu se refléter dans les yeux des enfants. La magie existe. Les rêves sont possibles.

Qu'est-ce que je voulais faire, plus tard ? Je voulais faire rêver les gens, je voulais leur offrir un monde féérique, je voulais leur ouvrir la porte de mes histoires.

Il ne restera de moi que quelques vêtements, quelques dessins, quelques mots...

Tout ce que j'ai dans la tête disparaitra à jamais, personne ne pourra même imaginer tout ce qu'il y avais là...

Je suis triste de me détruire, mais en fait, je n'arrive plus à vivre.

-----------------------------------------------------------------------------------

Mme Lanthelme, je suis désolée d'être si nulle en anglais, et pourtant j'aime les langues, c'est que je n'ai pas assez de vocabulaire, et puis pas assez de temps, il me faudrait quarante huit heures dans une journée pour vivre pleinement, tout va tellement trop vite autours de moi...

Vous êtes si gentille, si motivée aussi, j'espère que vous serez pas trop triste, ou pas trop longtemps.

J'aurais aimé peindre comme Norman Rockwell, comme ça vous auriez accroché des reproductions de mes dessins sur les murs de votre salle et de celle de votre mari, M. Lanthelme, qui est moins énergique que vous, mais très gentil aussi.

J'espère que lui aussi n'aura pas trop de peine.

Si j'avais été meilleure en anglais, j'aurais compris ce que chante Alicia Keys...

-----------------------------------------------------------------------------------

M. Gallet, M. Favier, j'ai jamais trop aimé les sciences de l'ingénieur, encore moins la méca que l'élec. C'est dommage, je sais.

M. Favier, je crois que vos corrections de TP vont me manquer, surtout le fait de voir tout le monde somnoler pendant que vous parlez.

M. Gallet, merci pour vendredi, c'était sympa de votre part. Je crois que j'ai vraiment du mal à comprendre les roulements à billes, mais c'est pas grave.

Il n'y aura plus de trinôme ou de monôme dans les groupe deux, c'est mieux. Pour les PPE, je suis désolée de lâcher mon groupe, surtout que ça avait l'air intéressant.

C'est comme ça, je pensais pas que ça finirait ainsi, mais j'y arrive plus, c'est triste, c'est dommage, c'est la vie, c'est la mort aussi.

-----------------------------------------------------------------------------------

Nicolas, t'auras plus personne pour t'embêter, plus personne pour se foutre de toi gentiment, plus personne pour te demander tes DMs de maths, plus personne pour raconter de la merde, et puis, j'ai pas fini ton dessin de cyclistes, mais j'ai pas eu le temps, c'est dommage, parce que c'était bien parti...

T'embêteras pas trop Chloé, d'accord ? Sinon, je lui donne l'autorisation de te faire exp(Chuck Norris) de touit (ou de pouit, au choix).

Ça vaut bien un cygne, ça. Ou un fuck egyptien.

Je pourrai plus t'agacer avec cette histoire de rond-point, ni avec celle des poussins à usage unique.

Tu pourras pas me faire regarder la fin de La chute du faucon noir sur ton portable.

Tu pourras plus lire mon blog. Tu pourras plus regarder mes dessins d'un air sceptique et dire "C'est... moche !", comme avant.

Soit pas triste.

-----------------------------------------------------------------------------------

Chavas, je pourrai plus te dire bonjour le matin en me mettant sur la pointe des pieds et en te répettant pour la enième fois que tu es trop grand...

Je pourrai plus te faire rire (ou pas) avec mes remarques pourries.

-----------------------------------------------------------------------------------

Giffard, je pourrai plus t'écouter débiter des conneries, je pourrai plus non plus te dire qu'il faut que tu te coupe les ongles.

-----------------------------------------------------------------------------------

Benji,je pourrai plus parler geek (ou pas) avec toi dans le car, je pourrai plus t'embêter avec ton code, tu diras à geek qu'il est toujours aussi chiant et moi toujours aussi moche ^^

-----------------------------------------------------------------------------------

Kutiyaz (j'espère que c'est bien écrit) je pourrai plus t'écouter partir en trip tout seul, c'est dommage, c'était bien marrant...

-----------------------------------------------------------------------------------

Mathieu, je pourrai plus remettre tes affaires parallèles au bord du bureau en histoire.

-----------------------------------------------------------------------------------

Damien, tu pourras plus m'appeler "machin" ou "truc", et je pourrai plus t'entendre prononcer plus d'insultes que de mots corrects dans une seule phrase. Tu pourras plus non plus râler à propos de mes dessins à la craie sur le tableau parce qu'ils ne sont pas impec'.

-----------------------------------------------------------------------------------

Stéphane, je pourrai plus me foutre de Damien avec toi, tu pourras plus me parler de Linux.

-----------------------------------------------------------------------------------

Babin, tu pourras plus me mimer le plateau tournant ou la porte invisible, tu pourras plus me parler de Blender.

-----------------------------------------------------------------------------------

Pouget, tu pourras plus m'emmerder (Yes ! ^^) comme tu le fais si bien.

-----------------------------------------------------------------------------------

Thierry, tu pourras plus me raconter tes histoires pas drôle sur le pourquoi du comment, je te verrai plus te taper des trips avec Yoan et Rémi.

-----------------------------------------------------------------------------------

Je crois avoir fait le tour de la classe cette année. C'est bien, il me reste encore pas mal de place, j'ai de quoi écrire sur avant, sur l'année dernière, et peut-être même avant encore, avec de la chance, j'aurai le temps et la patience, ainsi que la mémoire, pour le faire.

Il est vingt et une heures quarante cinq, Alicia Keys chante dans ma radio, c'est mon CD cadeau de Noël, un peu à l'avance, mais c'est pour la bonne cause.

Aujourd'hui, j'ai fait tout comme d'habitude, je crois que j'avais pas réalisé que j'allais mourir ce soir, je crois que je voulais peut-être vivre encore, mais à quoi bon ?

Non, mourir, c'est mieux pour moi, mieux pour vous, avant que je ne vous fasse vraiment du mal, avant que vous ne me fassiez plus mal...

-----------------------------------------------------------------------------------

M. Vaumont, désolée de pas avoir suivi en classe l'année dernière, d'avoir préféré regarder par la fenètre plutôt que d'écouter votre cours.

C'est comme ça : j'aime le français, mais je n'aime pas les cours. Surtout, je n'aime pas les commentaires de texte, je trouve ça affreux, interpréter les récits des autres "objectivement". J'aurais préféré discuter sur les idées soulevées, je trouve ça bien plus intéressant que se contenter de la version de l'auteur, abominablement disséquée.

Désolée aussi d'avoir eu cinq et neuf au bac, faut dire que j'avais pas révisé pour l'oral, et puis, neuf avec un hors-sujet, en fait, je suis plutôt contente...

Soyez pas triste ou déprimé, faut pas, faut vivre heureux, et si on l'est pas, trouver un moyen pour le devenir.

-----------------------------------------------------------------------------------

M. Jany, franchement, je suis étonnée que vous ayez réussi à me supporter deux années de suite comme ça, j'espère que je vous aurai pas dégoûté du métier d'enseignant, j'espère que vous garderez le moral, c'est bien qu'il y ai des profs comme vous au lycées, ça serait bien qu'il y en ai au collège aussi.

Enfin, au collège, c'est peut-être pas les profs le problème, mais plutôt les élèves, complètement crétins, cruels, des monstres de bêtise.

Ma génération n'est pas belle.

Pourquoi c'est tombé sur moi ? Parfois, je me dis que c'est parce que je suis trop gentille, d'autres fois parce que je n'ai pas de chance, d'autres fois encore parce que c'est comme ça.

Vivre au passé, c'est plus facile pour conjuguer, mais c'est bof en réalité.

-----------------------------------------------------------------------------------

M. Badel... je voudrais vous remercier pour la patience d'ange que vous avez eu avec moi, merci beaucoup. Je me rends compte des difficultés que j'ai pu vous causer, par mon inattention, par ma flegme, j'ai dû beaucoup vous fatiguer.

Faut pas m'en vouloir, on m'a faite comme ça, j'ai du mal à changer, c'est dur la vie, vous devez savoir ça. Et puis vous aussi, vous devez avoir une idée des tortures des gosses. Je dis ça par rapport à vos lunettes, ces loupes ont dû vous causer pas mal de soucis, il y a longtemps.

Parfois, on a envie de disparaitre, de se cacher, mais ça devient impossible dans ce monde fou.

J'entends mon père fermer les volets de la chambre de Toussaint, juste en dessous, le film est fini ce soir, il est en train de se coucher.

-----------------------------------------------------------------------------------

André, merci de m'avoir fait rencontrer ta mère, elle est géniale et ça m'a beaucoup aidé, merci encore. J'espère que tu apprendras à jouer de la guitare comme les gars D'AC/DC, ça serait cool, et ça ferait de la bonne musique en salle musique ^^

-----------------------------------------------------------------------------------

Geek, oui, tu peux encore m'appeler "la moche", je sais que c'est cynique.

-----------------------------------------------------------------------------------

Ghislain, si j'arrêtais pas de te charrier parce que t'es petit, c'est parce qu'en fait on fait la même taille, sinon je me serai pas permis. T'auras plus le droit à mon humour pourri, tant mieux pour oi à la limite. Par contre, va falloir que tu supporte Camille (presque) tout seul maintenant, et ça, c'est moins bien déjà ^^ (meuh non Camille, je plaisante !)

-----------------------------------------------------------------------------------

Dan, tes gros délires de batterie invisible et tes "Bon appétit !" me manqueront aussi.

-----------------------------------------------------------------------------------

L'année dernière, c'est fait. Maintenant, il va y avoir un dur retour en arrière, autant moralement que mémoirement, va falloir que je connecte mes deux neurones, et qu'après je cherche dans la base de données ce qui a pas été effacé.

Je sens qu'il va y avoir du mordant, griffant, saignant, du massacre de stylo, de l'encre acide.

Bref, ça va faire mal.

Faut dire, c'est pas une année réjouissante, c'est plutôt une année où j'ai rouvert les plaies, où je me suis brûlé les mains et le coeur, c'est une année de tristesse pour moi.

-----------------------------------------------------------------------------------

Anaïs. Pourquoi je commence par toi ? Parce que tu es celle que je connais depuis le plus longtemps. Et aussi parce que tu es une belle salope. Je commence par toi parce qu'en gros, je te hais. Et t'as pas dû t'en rendre compte, mais je crois pas que beaucoup de monde t'apprécie.

En fait, ce que j'aime pas chez toi, c'est les coups dans le dos, c'est ton attitude de faux-cul, tes manières, tes caprices de gosse, ton caractère de chien, ta bêtise, et ton manque de reconnaissance.

Ta cruauté de gosse aussi, et ton manque de correction vis à vis de moi.

T'as pas eu l'air de te rappeler cette année de troisième, quand t'étais toute seule et qu'on restait avec toi, Céline et moi, que tu chialais à cause des autres. Je comprends pas comment t'as pu faire ce que tu avais subi, je me demande si t'es vraiment pas complètement abrutie.

-----------------------------------------------------------------------------------

Scynthia (je sais même plus comment ça s'écrit), toi, c'était plus fin qu'Anaïs. C'était aussi méchant, mais plus fin. Disons que t'étais pas crétine.

Je t'ai trouvée moutonne, grégaire, peut-être même quetu ne m'aimais pas du tout.

Faut dire, je suis un cas. Mais un cas rare, s'il vous plait, et mon espèce est en voie de disparition, on arrive pas à nous adapter, on se suicide.

J'ai jamais bien su ce que tu pensais de moi, je suppose qu'à un moment t'as eu pitié de moi, un peu.

Oui, je sais, je suis pitoyable.

Je n'aimais pas ton visage, il faisait penser à celui d'une Barbie, surtout avec le fond de teint en fait, ça enlevait les détails qui donnent de la vie.

Je t'ai trouvé précieuse. C'est pas un compliment, ça se rapproche plus des précieuses ridicules, si t'avais compris la pièce, tu dois comprendre ce que je veux dire.

-----------------------------------------------------------------------------------

Laëtitia... que dire de toi ? Tu m'as déçue, à un moment, mais maintenant, limite je m'en fous. Je me dis juste que ça pourrait être pire, que t'aurais pu faire ça à quelqu'un de bien.

Je t'ai trouvée sympa à un moment, et puis en fait non, finalement, t'es comme Anaïs et Scynthia, finalement t'es une dinde comme beaucoup de filles que j'ai rencontré, comme beacoup de personnes que j'ai subi.

Et puis après tout, je vais pas gaspiller mon énergie et mon temps ainsi que ma lpace pour toi. En gros, tu mérite qu'indifférence. Même pas mépris, même pas haine.

Qu'indifférence.

J'espère que tu comprendras un jour, que tu prendras conscience de ce que tu m'as fait.

-----------------------------------------------------------------------------------

Les autres... Les autres, au diable, les autres ! Ceux que j'aime et que 'ai oublié de mentionner savent que je les aprécie. Ceux que je n'aime pas, je vais pas me faire mal au bras à leur écrire leurs autre vérités. Allez vous faire voir, et surtout ne m'oubliez pas ! Ceux que je n'aime pas, c'est à cause de vous que j'en suis arrivée là, à cause de votre harcèlement, de vos remarques, de votre rejet, de votre mépris et de votre hanine...

Combien de fois ai-je rêvé de vous détruire, de vous torturer pour vous faire comprendre la douleur que vous me causiez ...

L'humiliation, vous adoriez ça, comme vous aimiez me rabaisser, c'était votre grande jouissance, ce que vous aimiez par dessus tout. Ça , c'est le harcèlement moral. Quant au harcèlement sexuel, avec Christofer, vous vous amusiez bien aussi. Complètement tarés... Et puis ceux qui ne faisaient rien, qui savaient, qui voyaient, qui ne faisaient rien...

Vous êtes bien tous les mêmes connards que ceux que je connaissais au collège.

-----------------------------------------------------------------------------------

Ça suffit de la haine...

Je ne veux pas partir en colère, contre tous et contre moi.

Je veux partir en paix.

-----------------------------------------------------------------------------------

Je suis pacifiste convaincue. Pour moi, être violente envers ceux qui m'ont fait du mal, c'est me mettre à leur niveau.

Je tolère beaucoup (sauf l'intolérance)

Et surtout, je suis particulièrement patiente.

-----------------------------------------------------------------------------------

Il me reste encore à parler à mes connaissances "virtuelles", celles que j'ai fait via les tchats, via mes blogs et via des forums.

-----------------------------------------------------------------------------------

D'abord AURORA, sur la plateforme de karmaos. Je suis infiniment triste que ta relation avec Marden s'achève ainsi, votre histoire d'amour était si belle, on aurait cru à une histoire sans fin... ne sois pas triste, ça recommencera. Ça  recommence toujours.

Merci de m'avoir commenté, de m'avoir lue aussi, ne sois pas triste pour moi, après tout, c'est une fin comme une autre. Et puis, tu as un dessin de moi en souvenir.

-----------------------------------------------------------------------------------

Ensuite fleurdatlas, ou tah, ou encore unepassante, merci d'avoir tout lu de ce que j'écrivais, merci d'avoir commenté, merci d'avoir échangé avec moi, merci aussi pour tout ce que tu m'as donné.

Merci pour l'amour que tu sème derrière toi, devant toi et autours de toi, merci de l'aide que tu apporte aux gens.

Merci de ton immense courage et de ta patience.

Tu es comme un arbre millénaire : pleine de noeuds, tortueuse, mais magnifique, tu rayonne.

Puisse-tu trouver la paix, l'amour dont tu as parfois besoin, j'espère que tes petits enfants vivront heureux et t'aimeront très fort, tout comme toi tu les aime.

J'espère qu'aucune aventure ne te sera fatale avant longtemps, que tu ai le temps de profiter encore de la vie.

-----------------------------------------------------------------------------------

Troll, je suis aussi infiniment triste pour toi, comme pour AURORA, que tu voie le monde en en étant blazé comme ça, que tu le décrive avec nostalgie, parfois même avec une pointe de dégoût. Le pire, c'est l'indifférence.

Faut pas être triste, mais faut pas être indifférent.

J'espère que la vie te réservera de belles surprises, que tu (re)découvriras celui-ci plein de magie, comme un enfant, des étoiles dans les yeux en regardant les immenses séquoïas, la joie rayonnant dans le ventre en mangeant du couscous ou du gazpacho.

Voire de la conférence farcie ^^

Toi aussi, tu as un dessin de moi, pour te souvenir, pour ne pas oublier, un dessin.

Il faut vivre, oui, mais il faut vivre en étant vivant.

-----------------------------------------------------------------------------------

Stephane, merci de continuer à travailler sur la plateforme de karmaos, merci d'être tolérant, merci de m'avoir aidée parfois.

J'espère que tu pourras te reposer pendant les prochaines vacances, et que Mathias pourras profiter de son papa, même si c'est pour parler d'escargots.

Mathias, il est intelligent. Je crois qu'il est comme moi, un peu. Faudra bien faire attention à le rassurer, faudra pas lui dire de poser les pieds sur terre. Faudra le laisser penser comme il veux, faudra le laisser rêver.

Merci encore à toi, c'est grâce à karmaos que j'ai pu m'exprimer, grâce à mes blogs, merci.

-----------------------------------------------------------------------------------

Tous les gens du forum gothique, vous êtes tous sympa (sauf lastdawn, toi t'es méchant, je te boude ><")

Il y a une bonne ambiance sur ce site (quoique je trouve qu'il y a peu de gens qui restent sur la durée)

DBR, continue d'embêter les nouveaux mais fais gaffe au niveau de la modération. Remarque, maintenant t'as Ghostrider pour te soutenir ^^

Moustique, bon courage pour modérer tout ça =)

Encore bravo à tous les dessinateurs, vous faites des trucs superbes, et Storm, ça fait longtemps que t'as pas posté de nouvelles photos, c'est quoi ce travail ?!

-----------------------------------------------------------------------------------

Par rapport à mon skyblog, j'ai jamais été très proche des gens que je croisais là-bas.

Drôle de larches, ballot, je pourrai plus me taper des vieux délires avec toi, je pourrai plus être "méchante" avec toi.

Corps des ames, j'espère que ta haine s'apaisera, que bientôt tu te calmeras, que tu ne détruiras plus, ni toi ni ceux qui sont autours de toi, que vous vous réconcilierez. J'espère que tu arriveras à vivre en paix avec toi-même.

Dark retasu et Sflorence, j'espère que vous vivrez longtemps, que vous retrouverez goût à la vie, que vous rencontrerez des gens bien. N'écoutez pas les mauvaises langues, vivez la tête haute, vous êtes magnifiques.

Hell silent, j'espère que ton histoire d'amour durera longtemps, il n'y a rien de plus beau, soit heureux et profite de la vie.

Seventh MeX, désolée, du coup j'ai pas pu philosopher bien longtemps avec (ou contre) toi, dommage...

Anges noir ou Black bloodess, j'espère que tu arriveras à dormir mieux, à vivre heureux.

Enfin, sosow, j'espère que ta situation familiale s'arrangera, tu le mérite, j'espère que tu arriveras à trouver des gens capables de te faire vivre heureuse.

Tout, merci de m'avoir lue, commenté, merci d'avoir parfois été là, parfois non.

Merci de vous être exprimés.

-----------------------------------------------------------------------------------

Je parlerai pas de famille. J'ai dit que je voulais partir en paix, alors non, je ne parlerai pas de famille.

-----------------------------------------------------------------------------------

Maman, parcours mon blog.

Tous, parcourez mon blog.

Qui sait, quelques articles pourraient vous être dédiés.

-----------------------------------------------------------------------------------

Je veux être enterrée. Non, parce que empaillée, finalement, c'est pas le top.

A mon enterrement, je veux qu'on passe de la musique :

- No one, de Alicia Keys

- Sœglépur, de Sigur Ros

- Michel, de Anouk (album Urban Solitude)

- Circule petit, circule, de Abd Al Malik

- Finding, de Craig Armstrong

- Pink Water, de Indochine

- O Death, de l'album O brother, Where art thou ?

- L'enfant fou, de Stupeflip

Les petites filles modèles, de Wiliam Sheller.

Je veux une belle pierre tombale, avec gravé en épitaphe : "Une fille qui voulait croire aux fées alors que les autres les avaient tuées" et puis une fée gravée, on peut la trouver à cette adresse :

http://cadeauxfacile.ca/boutique//catalog/bloc note fee de la nuit.jpg

-----------------------------------------------------------------------------------